Je suis abonnée à la casse en ce moment! après avoir cassé un grand sac rempli de porcelaines peintes, à cuire, suite à une chute dans les escaliers dont ma cheville se souvient encore, voilà ce qui m'est arrivé aujourd'hui:

Tout juste sorti du four, je n'ai même pas eu le temps de le regarder en entier. Je le pose sur une table, et mal posé sans doute, paf! tombé-cassé! Mon Dieu que je déteste ce bruit de casse! J'avais passé des heures à peindre bien sûr, mais aussi à trouver la bonne taille des motifs, afin de bien les positionner, j'avais fait et défait moult fois... Enfin, il me restait le centre à faire, c'était une première cuisson.

J'aurais préféré qu'il casse dans le four, là c'est une étourderie, je me maudis! Mais je n'ai pas dit mon dernier mot, ce motif me plaît, je vais recommencer.

Mais bon, juste cuite elle aussi, une plaque Bécassine, pour la copine d'une copine. Je croisais les doigts pour le rouge du parapluie (si vous ne savez pas, le rouge est très difficile à réussir, il vire souvent au gris, ou au marron, il doit cuire à une température inférieure aux autres couleurs, environ 760°, et encore, le résultat est aléatoire), là j'ai utilisé le rouge cadmium coquelicot de Céradel.

Sur un carreau de faïence 15*15 cm, je n'ai donc fait qu'une cuisson pour l'ensemble.

Je ne sais pas ce que je vous montrerais la prochaine fois, un objet entier ou en morceaux, l'avenir le dira...