Encore une Demoiselle, direz-vous... mais les illustrations de Gaëlle Boissonnard sont un tel bonheur à peindre, et puis ce n'est que ma deuxième! mais sûrement pas la dernière, elles sont irrésistibles, et rendent si bien sur la porcelaine.

Un petit air printanier en ce début d'automne pour ce grand plat de présentation

Je suis un peu déçue par sa tenue, j'ai utilisé 5 verts différents pour donner de l'effet à sa robe, qui ont presque tous disparu à la cuisson.

J'ai peint ce plat en juin, avant de faire une longue pause, mais les idées et surtout l'envie de peindre reviennent tout doucement, mes quelques neurones commencent à s'agiter, j'ai quelques idées en tête, je songe à Noël. Déjà? mais le temps de trouver la bonne idée, de peindre, de cuire (plusieurs fois certainement), il n'est pas trop tôt!