Suite et fin de ma collection so girly... pour mémoire, je vous ai fait un album photo, colonne de gauche. Et si vous cliquez sur le diaporama, vous aurez la musique appropriée!

Je vous ai donc déjà montré des mugs, et des coupelles, je vous présente maintenant la théïère et le sucrier:

Ma période rose et pois ayant duré assez longtemps, vous n'avez pas fini d'en voir, j'espère que je ne vous lasserais pas...

J'ai peint une autre série qui diffère très légèrement, juste dans les détails.

Un peu de technique: les boutons des deux couvercles sont recouverts d'or mat (que je trouve plus raffiné que l'or brillant). Pour info: oui, c'est de l'or véritable...

Je n'avais jamais putoisé de surface aussi importante que la théïère, je n'étais pas rassurée... Et là, il s'est passé quelque chose de magique, j'ai dû préparer une quantité importante de couleur, je n'aime pas en refaire en cours de route pour le putoisage, il est impossible de retrouver exactement la même consistance, j'ai malaxé, malaxé très longtemps, et le hasard, la chance, le métier qui rentre? j'avais la consistance idéale, le mélange couleur/médium/essence d'aspic parfait, et dans ce cas-là, c'est un bonheur, le travail se fait sans difficulté (ou presque!), et le résultat me convient bien.