Le ciel est encore bien gris ce matin, et il fait froid. Cet hiver est interminable.

Allez, on y croit: le ciel est bleu, pas un nuage, et il fait chaud, si chaud... pas un souffle d'air pour nous rafraichir, nous sommes écrasés de chaleur. Si si! Alors qui veut une citronnade bien fraîche ou un thé glacé à l'ombre du grand arbre?

C'est dans cet esprit que j'ai peint ce plat, ou plutôt ce plateau, pour transporter les mugs et la coupelle remplie de glaçons ou de gâteaux. L'été arrivera bien un jour!

les deux faces de la coupelle:

les mugs:

Cet ensemble est une adaptation d'un modèle d'O. Guez, tiré du livre "effets sur porcelaine", présenté sur un pied de lampe que j'ai transposé sur un plat. Les couleurs vives m'ont fait pensé à l'été, le résultat m'a plu, j'ai eu l'idée de continuer et de transformer le plat en plateau pour ensemble estival, voilà!

En réalité je voulais vous montrer des petites choses peintes pour Pâques, mais j'ai été prise de vitesse, je n'ai pas eu le temps de terminer, ce sera pour plus tard...

Un peu de technique: à la demande générale, j'explique ma dentelle.

Au départ, c'est un sticker, je dis au départ, parce que...un morceau retrouvé dans un tiroir, acheté il y a des années, très large, donc qui convenait parfaitement pour le plat. Jusque là çà va, un peu de grattage tout de même pour que ce soit bien propre, mais çà c'est gâté quand j'ai décidé de faire les 3 autres pièces, je devais le réutiliser, il s'était distendu au décollage, était devenu informe, ne collait plus très bien, de la couleur s'était glissée par endroit sur la partie colle, impossible de nettoyer, bref, l'horreur. Mais j'avais cette idée en tête, et dans ces cas-là...

Je l'ai donc réutilisé, mais j'ai obtenu de gros pâtés informes avec de vagues repères, je vous dis pas à la 4ème utilisation! Donc, après séchage, j'ai gratté, avec le plat pour modèle et mes très vagues repères. Beaucoup de temps et de patience...Je dirai comme Mary: un joyeux mélange! quoique, joyeux,pour les mugs, c'était du pur grattage, directement dessiné à vue d'oeil, je n'en aurai pas fait un troisième... mais j'avoue ne pas être mécontente du résultat!

J'espère avoir satisfait votre curiosité. Sinon, 2 cuissons pour les rayures du plat, (3 en tout) et la dentelle est en vert tilleul de C. Bergoin.