Celles et ceux qui me suivent depuis un moment se souviennent que j'ai repeint mes meubles de cuisine.

La Méluse n'est pas bricoleuse, mais bon, tant que çà a la forme d'un pinceau, çà va. J'ai donc peint mes poignées de meubles dans un camaïeu de rose/parme, un tube de colorant que j'ajoute petit à petit, du plus clair au plus foncé, je suis sûre de rester dans le même ton. Idem pour les barreaux de mes chaises et les pieds de la table.

Si vous n'avez pas le temps de cliquer sur l'album photo à gauche, petit rappel:

Et c'est là qu'arrive ma (fausse) bonne idée: Dans le souci du détail, pourquoi ne pas acheter des boutons de porte pour mes éléments en porcelaine blanche, et les peindre dans le même camaïeu? En voilà une jolie idée!

Sitôt pensé, sitôt fait.

Les voici peints:

Je disais donc, jusque là, çà va... ils sont beaux, non?

Sauf que, en les sortant du four, j'ai trouvé des petites boules d'une matière bizarre, il m'a fallu quelques secondes pour réaliser... Il y a une pièce à l'intérieur, qui permet à la vis de tourner, renseignement pris auprès d'un bricoleur averti ;) cette pièce n'aurait pas de nom. Bref, je l'avais vu évidemment, sauf que... la cuisson pour la peinture sur porcelaine se fait à 850°, et la-pièce-sans-nom n'a pas résisté à une telle température.

J'ai démonté un autre bouton de porte, pour mieux m'expliquer:

et moi je me suis retrouvée avec çà:

Vous voyez le petit truc à côté de la vis? C'est la-pièce-sans-nom après le passage au four!

Je fais comment maintenant pour les visser?

Et puis je voudrais remercier Lili du blog Plus Belle Lili, dont j'adore les papotages, sa façon de parler, son humour, elle est unique! et Sylviam, du blog Lacaudryfolies, qui vous concocte de sublimes produits cosmétiques bio, qui fait de la Fimo, et bien d'autres choses encore, qui m'ont toutes les deux décerné ceci:

Un grand merci à vous, çà me fait plaisir, et je suis très flattée de cet honneur!

Normalement, je dois vous dire 7 choses que j'aime, et 7 choses que je n'aime pas, mais bon, pas trop envie... j'espère que vous ne m'en voudrez pas les filles, et je décerne cet Award à toutes celles et ceux qui le mérite, et çà fait beaucoup, beaucoup de monde!

Vous me félicitez pour mes peintures, je ne sais pas si je le mérite, mais je sais que çà ne risque pas d'être pour mes talents de cuisinière...

A forece de voir de magnifiques macarons un peu partout sur le net, j'ai voulu essayer

Comme pour mes boutons en porcelaine, jusque-là çà va:

On continue, çà croute (j'ai laissé 2 heures)

Jusque là çà va...

et après 20 minutes de cuisson, on obtient çà:

J'ai vraiment, mais vraiment de gros problèmes de cuisson ces jours-ci!

Je ne me suis même pas donné la peine de faire une petite crème et de les coller. Ceci-dit, quand même, ils ne sont pas beaux, mais ils sont bons! C'était ma deuxième tentative, pas sûr qu'il y en ai une troisième...

çà m'amusait de vous montrer, les macarons les plus laids de toute la toile, et pas le moindre petit millimètre de collerette!

Je bavarde, mais revenons à mon souci: si vous avez une solution pour mes boutons de porte, je suis preneuse!

Edit du 19/11:

J'ai suivi vos conseils, je suis allée dans un magasin de bricolage avec mes boutons, mes vis, et demandé à un vendeur... et là, O rage, O désespoir!!!! il m'a dit que cette pièce n'existe pas!

Vous imaginez, je cherche une-pièce-sans-nom-qui-n'existe-pas! bon d'accord, un insert fileté, merci Thialou, éh bien çà ne se vend pas séparément. Je décide donc d'utiliser les grands moyens, et là, je fais ma tête de la-méluse-au-bord-du-suicide, je n'ai pas eu trop de mal, j'étais reellement très déçue. Bref, devant l'ampleur de la catastrophe, le vendeur -que je remercie au passage pour sa patience- a passé un temps fou à chercher une solution, un écrou, un truc quouà, pour ne pas avoir un suicide sur la conscience.

Mais rien, nada, nothing.

Une solution: acheter des boutons de porte très basics, et récupérer cette fichue pièce, puis la coller à l'interieur avec de la pâte qui durcit (8,50 euros le batonnet, il m'en faut la valeur d'un petit pois), et sans doute devoir la recouper à la bonne taille, autant dire que ce n'est pas gagné, je ne suis pas Véronique...

Les coller comme me le propose côté Dilettante, why not, mais si je veux en changer, ou peindre ma cuisine rouge vif, je veux pouvoir les dévisser

les modeler? je veux de la porcelaine, et peinte par moi tant qu'à faire, et puis çà ne résoudrai pas mon problème de vissage, j'aurai toujours besoin du bidule

Voilà, j'en suis là, je ne sais pas si mes mésaventures vous intérressent, mais je me dis qu'elles peuvent servir si vous décidez d'avoir des boutons de porte uniques et assortis à votre décor, ce n'est pas simple!

Merci de m'avoir lue, et proposé des solutions, s'il vous en vient d'autre à l'esprit...