Et puis après les abricots, les reines-claudes (j'ai vérifié et re-vérifié dans plusieurs grammaires pour le pluriel, dans le doute, j'aurais pu parler de confiture de prunes certes, mais je n'allais pas rater une si belle occasion d'améliorer mon orthographe, en attendant que rèneclode soit accepté...). Au fait, vous savez pourquoi reine-claude? en hommage à la reine Claude de France, femme de François 1er: